Let’s t Get V!rtuous

28 mai 2024   Networking

Let’s Get V!rtuous

« imaginez votre chaîne de valeur idéale pour mieux la transformer et la concrétiser »

sous les auspices de la Présidence belge de l'Union européenne -

 

A travers l’innovation collaborative, comment est-il possible d’améliorer sa chaîne de valeur et de la rendre plus résiliente, plus robuste et plus écoresponsable ?

Devenir ‘vertueux’ :  Ce que c’est et comment y arriver.

Il est désormais possible de faire évoluer le modèle économique linéaire, extracteur, parasitaire car régi par l’usage unique, vers un modèle vertueux : plus et mieux circulaire, localement sourcé, géré, réparé, régénératif, et symbiotique.

Pour ce faire, GreenWin propose de définir la chaîne de valeur idéale dans cinq thématiques spécifiques. Dans cette chaîne de valeur, chaque maillon apporte sa contribution à une approche davantage circulaire, moins épuisante des ressources disponibles, moins voire non polluante et, pourquoi pas, dès que c’est possible, régénérative et symbiotique.

Dès lors, GreenWin convie les entreprises les plus innovantes de son écosystème pour réfléchir à leur propre chaîne de valeur, et analyser ensemble et très concrètement, comment et où les améliorations sont nécessaires et souhaitables.

Par ce procédé, ces entreprises coopteront autour de nos tables de travail, les entreprises partneraires, maillons de leur chaîne de valeur, qu’elles soient situées et actives en Wallonie ou sur d’autres territoires européens.

>>> Activation des relations internationales commerciales, technologiques ou R&D&I et constitution d’un groupe de travail et de montage de projets européens dédiés, type GECT CleanTech.

 

thèmes à explorer par leur chaîne de valeur :

> L’air : la qualité de l’air intérieur

> Le réemploi des matériaux de construction

> Le développement de la construction bois

> Gestion des flux de déchets chassis

>...

Les promesses et les livrables :

  • La rencontre et des échanges francs et constructifs entre maillons d’une même chaîne de valeur
  • La rencontre avec des fournisseurs de solutions
  • Un échange des meilleures pratiques, y compris en application dans d’autres secteurs
  • Un benchmarking international
  • Des objectifs coconstruits d’amélioration (de procédés, de coûts…) des chaînes de valeur
  • Un inventaire des besoins pour atteindre cet objectif pour chaque chaîne de valeur.
  • Des idées de projets collaboratifs pour innover et améliorer les maillons des chaînes de valeur passées en revue, à la loupe.
  • L’identification des maillons manquants pour compléter les chaînes de valeurs en les rendant vertueuses.
  • Des recommandations à faire remonter aux décideurs politiques régionaux et portées à l'attention des instances européennes.

 

Programme :

AM :

10.00 > 10.30 : Accueil

10.30 > 11.00 : L’importance d’une vision à Long termes : case studies avec 2 roadmaps technologique et stratégiques à 10-15 ans sur la Construction et l’Hydrogène

11.00 > 11.15 : Home Sapiens : imaginer les bâtis de demain

11.15 > 13.00 : Brainstorming “Let’s Get V!rtuous” – travaux en tables thématiques *

13.00 > 13.45 : Lunch

PM :

14.00 > 16.30 : Brainstorming “Let’s Get V!rtuous” – travaux en tables thématiques * 

16.30 > 18.30 : Networking drink.

 

*Selon méthodologie et rigueur Hackathon > la démarche implique / exige :

  • Un travail en amont de l’événement sur l’analyse de chaînes de valeurs des porteurs de projets de pôle : nous contactons « nos » entreprises innovantes pour leur demander la composition actuelle de leur chaîne de valeur et les contacts à inviter, en Wallonie ou ailleurs.
  • Nous leur demandons également quels sont leurs besoins
  • La production d’une chaîne de valeur vertueuse type, la plus large possible : le modèle théorique, martyr
  • L’invitation des porteurs de projets de pôle et de leurs partenaires de chaîne de valeur
  • L’implication des entreprises hors Wallonie qui participe à ces chaînes de valeurs.

 

Pourquoi mettre nos chaînes de valeur ainsi sous la loupe ?

Nous vivons dans un monde où les relations commerciales, poussées par une mondialisation des moyens de productions et de consommations nous ont permis d’accéder à de nombreux biens et services, au cours des 60 dernières années.

Néanmoins, les pressions environnementales et démographiques nous obligent aujourd’hui à remettre en question nos façons de consommer et de produire.

Parce que les ressources, telles qu’utilisées actuellement, sont essentiellement limitées. Parce que nous nous exposons, outre les pressions géopolitiques permises par une géo-dépendance trop forte, à des événements climatiques, migratoires qui se concrétisent déjà douloureusement.

Le choix  - la demande - des consommateurs est certes au cœur des conditions de succès de ce changement de modèle. Mais les entreprises aussi ont un rôle actif à assumer.

Elles sont autant voire plus sources de solutions que de problèmes, et quand elles ne le sont pas , elles doivent le devenir.

Les régulateurs, singulièrement en Europe, s’emparent du sujet des ressources limitées ou vulnérables et imposent/imposeront des contraintes pour que la transformation industrielle et sociétale ait lieu, coûte que coûte, vers un modèle vertueux, régénératif.
Ainsi, le programme de l’Union Européenne, NextGenerationEU investit plus de 800 MRD d’€ dans cette transformation.

Pour les entreprises, trois attitudes sont possibles :la passivité, la réactivité ou la proactivité.

La passivité les condamnera à disparaître, la réactivité leur imposera un statut de suiveur, la proactivité, celle d’un acteur voire d’un leader, maître de son destin.

 

Pour changer ou créer les choses, il faut les imaginer. Et les imaginer, c’est déjà les faire exister.

 

S'inscrire